Bonheur !

Le chant du rouge-gorge ! une surprise ! Il m’accueille !
-« Bien sûr ! Tu es là ! Bonjour mon joyeux compagnon ».
Je souris.
Tout mon corps est écoute, dialogue !
Mes lèvres tendues esquissent un souffle, s’organisent pour siffler les quelques notes que je connais… Impuissantes, aucun son…
L’oiseau quitte sa branche et saute sur la terre remuée… Il picore ici et là… chante encore…
-« Je sais moi aussi je suis heureuse d’être là, te voir et comprendre … c’est chez nous… ! » Je lui parle. Il n’y a plus d’échec, mais un intense moment de bonheur.

MARIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *